Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juillet 2016 6 23 /07 /juillet /2016 18:13

Le mythique départ de St Jean du Gard a été abandonné pour cette 26ième édition ( 20 au 22 mai) aux grands regrets de certains des 54 participants mais une fois n'est pas coutume, je laisse la parole pour commencer aux vainqueurs : Antoine et Julia Sire :

Triumph TR4 1965 ..... Photo : André Bauquier

Triumph TR4 1965 ..... Photo : André Bauquier

Ayant assisté petit à la Ronde Cévenole et possédant une maison tout près d'Alès, je ne pouvais pas ne pas participer au Critérium des Cévennes Historique. Ma compagne est aussi motivée que moi, après notre victoire de l'an dernier au Rallye de Paris (où les ZR sont exclusivement en circuit) et des débuts plus chaotiques dans les "vrais" rallyes de régularité. Le Critérium des Cévennes est co-organisé par l'ASA Hérault et par un club de passionnés d'Alpine : les berlinettes et autres A 310 sont majoritaires au départ. Bien que ne possédant pas une voiture de cette marque, j'ai le plaisir d'être professionnellement associé à la relance d'Alpine et je me sens donc en terrain de sympathie. Ma Triumph TR4, très polyvalente, ne craint pas les routes cévenoles grâce à son petit gabarit, sa tenue de route et sa mécanique très performante. Grâce à une préparation semblable à celle des Triumph "usine" qui couraient en circuit aux États-Unis en 1965-66, elle développe 160 cv et se comporte aussi brillamment sur le mouillé que sur le sec, en circuit qu'en rallye ou en côte. Nous avons pu nous en rendre compte une nouvelle fois début mai lors des Classic Days à Magny-Cours, très arrosés le samedi. Ici, dans les Cévennes, toute l'épreuve se déroulera sur le sec, les nuages attendant la remise des prix le dimanche midi pour se déverser sur la région d'Alès. Le départ samedi matin nous mène de la brasserie Didier Racing, tenue à Alès par un passionné, jusqu'à l'arrivée de la première étape dans la jolie ville de Ganges dans l'Hérault, tout près de la Grotte des Demoiselles. Le "road book" est à l'image de l'organisation de ce rallye : précis et méticuleux. Tandis que ma compagne navigue impeccablement, j'essaie de rester en permanence dans la "zone bleue" matérialisée par les diodes de mon cadenceur Blunik, preuve que je suis dans la bonne moyenne. Chaque fois que je m'écarte un peu du chrono idéal, mon équipière me rappelle opportunément à l'ordre, rien ne lui échappe. A l'étape, nous quittons un instant la salle des fêtes de Ganges pour nous dégourdir un peu les jambes dans la ville. Lorsque nous revenons, le classement est affiché. Je cherche notre nom en bas du classement, puis au milieu et... il faut bien se rendre à l'évidence : nous sommes en tête ! Nous avons gagné un ZR et sommes classés parmi les premiers dans les trois autres. Parmi nos meilleurs compétiteurs figurent les trois voitures italiennes de la famille Malpas, une Fiat Ritmo TC, une Lancia Delta 16 S et une Alfetta GTV à l'équipage entièrement féminin. Désormais, l'affaire devient sérieuse, et nous utilisons le temps qui reste avant le départ de la deuxième étape à examiner soigneusement le "road-book" pour anticiper ses éventuels pièges. L'après-midi nous ramène sur Alès par des routes à lacets proches du majestueux massif de l'Aigoual que nous avions grimpé... à pied l'été précédent. Nous traversons avec toute la prudence requise un village où circulent de nombreux randonneurs. Mais l'agilité de la TR4 lui permet de récupérer facilement le temps perdu dans les passages lents, s'insinuant avec aisance et précision le long des murets de pierre qui bordent la route sinueuse. Le samedi soir, nous sommes toujours en tête, devant la Delta 16S de A.Malpas-Chr.Favry. La dernière étape, le dimanche matin, est une boucle au départ du village de Saint-Hilaire de Brethmas. Bien qu'il soit situé tout proche de ma maison, je n'y étais jamais allé avant ce rallye ! Nous bouclons les 4 ZR en conservant les diodes dans le bleu le plus longtemps possible, mais juste avant l'arrivée, deux petites angoisses. D'abord, je fais demi-tour au début de la dernière liaison, induit en erreur par une autre voiture, mais ma coéquipière me remet rapidement sur la bonne voie. Ensuite nous commettons une légère erreur de calcul pour le dernier pointage, mais le commissaire qui tient la table de pointage nous rassure immédiatement : ce contrôle est destiné à vérifier que tout le monde est bien là, non à infliger une pénalité qui, de toutes façons, eut été très minime. Nous rentrons à Saint-Hilaire de Brethmas avec la conviction d'avoir bien roulé, mais sans être certains d'être toujours en tête ! Ma compagne est obligée de rentrer à Paris et ne pourra pas assister au copieux déjeuner de remise des prix, présidée par le dynamique organisateur Jacky Mialhe. La publication du classement m'apprend que nous avons gagné la troisième étape... et donc le rallye. Nous précédons la Ritmo d'un autre équipage mixte, les sympathiques David Collonge et Julie Malpas. Cette victoire aux Cévennes, nous avons peine à y croire... et pourtant, elle est bien réelle !

Critérium des Cévennes 2015 .... Photo : André Bauquier

Critérium des Cévennes 2015 .... Photo : André Bauquier

Seul équipage féminin engagé (dommage !) et 5ième au général, voici les impressions de Mylène et Cathie (M.Malpas/C.Favry Alfetta GTV 2,0 Trèfle 1980)

Rallye des Cevennes 2016 : 2° participation au Rallye des Cévennes pour notre Alfetta GTV, baptisée « Mamie Jolie ».

Lors des formalités de départ, nous étudions, Cathie et moi la liste des engagés, mais après 2° lecture et vérification, notre « Mamie Jolie » sera bien la seule voiture avec un équipage uniquement féminin. Dommage car la présence d’autres équipages féminins, qui se côtoient sur d’autres rallyes et qui s’apprécient de surcroit, permet de mettre un peu de piment dans les épreuves du week end.

Ce n’est pas grave, cela sera pour la prochaine fois et pour l’heure nous apprécions la présence d’autres concurrents, également compétiteurs sur d’autres routes et que nous retrouvons avec autant de plaisir.

Et puis cette année nous aurons un challenge personnel et familial au sein de la « scudéria Malpas » avec le père, la mère et la fille : 3 voitures, 3 italiennes et 3 équipages concurrents dont il ne faut pas attendre à priori de cadeau sur la ligne d’arrivée.

Le rallye s’est déroulé sous un ciel et des températures estivales. « Mamie Jolie » a pu ronronner sur les petites routes, parfois étroites. Nous sommes quelques fois sorties de certaines portions en nous disant « heureusement que personne ne venait en face, la marche arrière aurait été fatale au cadenceur ». Celui-ci, en pleine forme, scande impitoyablement les distances parcourues de ses sentences exprimées en retard ou avance. Le graal étant de rester au « bip » le plus longtemps possible, quelques soient les surprises du "road book" ou les changements de moyennes à opérer.

Les ZR s’enchaînent au fil des pages du "road book" qui se couvrent de commentaires griffonnés à la va vite : « très beau, superbe, magnifique…. » Autant de paysages, de hameaux, de points de vue que nous regrettons de ne pas pouvoir apprécier plus sereinement, tant la tyrannie du cadenceur est présente. Les portions routières sont également très tendues et ne laissent pratiquement aucune possibilité de profiter de ces lieux magnifiques.

Tant pis, nous notons les points remarquables à la volée, comme les pro notent les temps de passage et les écarts en mètres, à chacun ses valeurs !

Par contre il nous arrive au fil de la journée de pester très fort contre l’enchainement des ZR et des liaisons qui entraînent une différence de taille entre les équipages masculins et les équipages féminins ou mixtes. Désolés messieurs mais il nous faut plus d’une minute, pour défaire les harnais, descendre de voiture, trouver un petit coin discret, se déshabiller, satisfaire « notre besoin naturel », se rhabiller, remonter dans la voiture, remettre les harnais, avaler une gorgée d’eau et être prêtes et dispo, pour envoyer trip, chrono et cadenceur sur les bonnes moyennes !

Une petite suggestion pour les organisateurs : prévoir une pause méridienne moins longue et organiser une pause supplémentaire au cours des demi-journées..

Mais revenons à notre challenge familial. Tir groupé à l’issue de la première étape, les « petits » sur leur Fiat Ritmo sont devant et occupent la 2° place du classement général. « les garçons » Alain et Christian sur la Lancia Delta 16 S : sont seconds de la scudéria Malpas et 3° au classement général, notre vaillante « Mamie jolie » avec Mylène et Cathie ferment donc le ban en étant à la 5° place au classement général.

Le soir, lors de l’excellent repas pris à la brasserie « Didier » d’Ales, les écarts se creusent un peu mais en tête du classement nous retrouvons un trio resserré entre la Lancia Delta 16 s, la Triumph TR 4 de l’équipage A.Sire – J.Sire et la Fiat Ritmo. « Mamie Jolie » décroche à la 10 ° place victime de la ZR de début d’après-midi avec un « tourne à droite « très proche de la précédente indication !

Mais les rallyes ne sont pas une science exacte et la Lancia Delta décrochera à son tour en butant sur des changements de moyenne rapprochés. Elle finira en 8°position au classement général et 3° du challenge « Malpas- Malpas ». David Collonge et Julie Malpas , « les petits » décidément encore très forts sur ce rallye, s’installeront en 2° position au classement général, juste derrière un très beau vainqueur en Triumph TR4 qui aura su gérer la course en occupant la première place au fil des étapes. Notre « Mamie Jolie » fera de son côté une belle remontée en terminant 4° de l’étape 3 et en retrouvant la 5° place au classement général.

C’était donc un beau week end qui aura permis aux Cévennes de se montrer sous leur meilleur jour, y compris au niveau de la qualité des repas.

Nous espérons revenir l’an prochain avec un vrai challenge féminin à la clef, les organisateurs l’ont promis : il y aura une attention particulière faite aux besoins spécifiques de nos pilotes et co-pilotes féminines. Sur dans ces conditions d’avoir un rallye très disputé.

Deuxième : David Collonge/Julie Malpas Fiat Ritmo Abarth 125 TC 1982 :

26ième Critérium des Cévennes Historiq. 2016...

Nous avions découvert le critérium des Cévennes lors de l'édition 2015 au volant d'une Lancia Fulvia, ce rallye nous avait beaucoup plu.
Nous sommes donc revenus cette année, cette fois au volant de notre Ritmo Abarth.
Notre objectif de cette année : améliorer notre 9ième place de l'année dernière et effacer ainsi la déception de la perte de la sonde qui avait compliqué la fin du rallye.
La particularité de notre équipage est que pilote et copilote sont interchangeables au fil des rallyes. Ainsi, pour ce critérium, Julie navigue et David pilote.
Sur la bonne dynamique de notre résultat du dernier VHRS* de la Sainte Baume, nous entamons bien ce critérium des Cévennes 2016, en se plaçant 2ème à la fin de la 1ère étape qui nous amenait à Ganges.
A la reprise après le repas, dans la ZR5, nous avons eu un gros doute dans le village de Saint Martial sur la route choisie malgré un "road-book" très bien fait.
Il y a avait 2 directions différentes pour 2 cols différents : avons-nous choisi le bon ? Le doute ne sera enlevé que 3 km plus loin, c'était bien la bonne route pour le col de la tribal !
Pas d'autre frayeur rencontrée jusqu'à la fin de journée.
Bilan de l'après-midi : nous perdons une place au profit de la Delta Intégrale de A.Malpas-Chr.Favry qui nous talonnait depuis le départ. Preuve qu'on ne se fait pas de cadeau au sein de la Scuderia Malpas.
Nous profitons bien du repas chez l'excellent Didier Racing à Ales.
Dimanche 8h00, départ de la première voiture (c'est tôt pour la navigatrice !)
ZR9, village de St Félix de Pallieres : que de monde ! Des randonneurs, des vélos et des voitures au milieu de la route nous stoppent, nous rattrapons même la voiture partie 1 minute avant nous.
Une fois sortis du village, le trip nous indiquent quelques centaines mètres à rattraper : la Ritmo a bien respiré et a bien chanté ;-)
Pas de conséquence au classement, la balise était plus loin.
Pour les dernières ZR, les scores sont suffisamment corrects pour accrocher la seconde place finale du critérium, à près de 40 points tout de même du 1er, l'équipage A.Sire-J.Sire, intouchable sur ce rallye à bord de leur TR4.
Notre objectif est largement atteint. Le reste de la famille est également bien placé : 5ème pour Maman, et 8ème pour Papa.
Nous avons donc passé un excellent week-end sur les routes cévenoles.
Merci encore à l'organisation pour ce critérium 2016.

* 1iers au général (Julie au volant, David dans le baquet de droite (ndr)

Vainqueurs l'année dernière et 3iéme cette année : Guy Adam/Wilfried Vogel :

Porsche 911 SC 1977 ..... Photo : droits réservés

Porsche 911 SC 1977 ..... Photo : droits réservés

Victoire en 2015, 3è place et de nouveau podium en 2016, je pense que globalement le Critérium des Cévennes Historique nous réussit bien.

Partir avec le numéro 1 sur les portières, voir sa voiture sur les affiches, est toujours une très grande fierté.

Bien sur pas de plus, et 1 moins, nous avons perdu 2 places…mais ravi d’avoir une nouvelle fois participé à ce rallye, très convivial, et parfaitement organisé.

Vivement 2017.

Amicalement,

Guy ADAM

Organisé par le Cévennes Club Alpine Gordini , le Critérium des Cévennes reste le rendez-vous des Alpine A110, A310 et Renault 8 Gordini,...

Voir le classement et le détail des épreuves chronométrées sur : www.cevennes-club-alpine-gordini.com

Photo : David Collonge

Photo : David Collonge

Partager cet article

Repost 0
Published by A1101300G
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de vehiculesderallyehistorique.over-blog.com
  • : Tout ce que vous voulez savoir sur les véhicules de rallye historique (jusqu'à 1981 inclus)...
  • Contact

Recherche